Ici, nous n’avons pas peur du politiquement incorrect. Au risque de froisser l’Internet, nous devons dire la vérité. Cette vérité c’est que les chats sont des gros connards, des enfoirés de manipulateurs qui n’ont jamais cessé de chercher à exploiter nos faiblesses afin de servir leurs propres ambitions. Voici pourquoi. 

Depuis l’Egypte Antique où ils réussirent à se faire vénérer tels des dieux, jusqu’à leur domination contemporaine des Internets, les chats n’ont cessé d’agir dans l’ombre afin d’asseoir leur hégémonie mondiale, cachant leurs ambitions de conquête et d’asservissement de l’humanité derrière des miaulements tendre et des postures rigolotes.

Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre

Sun Tzu. L’Art de la guerre

Retournant ainsi les conseils de nos plus illustres philosophes contre nous-mêmes, ces connards de chats nous affrontent et gagnent, sans même que nous ayons le sentiment de combattre ou d’être en guerre.

Car les chats sont passés maîtres dans la manipulation, ils nous bernent quotidiennement et si vous pensez que nous déraillons ou que nous abusons de substances psychoactives, voici 10 raisons scientifiques qui montrent à quel point les chats sont de petits enfoirés manipulateurs qui ne méritent ni votre amour, ni votre intérêt.

1. Un chat n’est pas câlin parce qu’il vous aime

Beaucoup aiment les chats pour l’affection qu’ils procurent, ils s’imaginent confortablement lovés dans leur canapé, leur chat sur les genoux, recevant l’amour de leur félin.

Mais en fait, vous vous souvenez de cette fille que vous aimiez au collège et qui n’en avait rien à foutre de vous alors que vous interprétiez chaque geste de sa part comme une preuve de son amour pour vous ?

Le chat fait pareil mais en 1000 fois pire.

Il n’en a rien à foutre de vous, il sait que vous l’aimez et prend un malin plaisir à vous faire croire que cet amour est réciproque. Quand il se frotte à vous c’est uniquement pour répandre son odeur sur vous, il vous marque. Vous êtes sa propriété, sa chose, vous ne valez guère plus que le fauteuil qu’il avait marqué une heure plus tôt.

Même quand il dort avec vous, c’est juste pour profiter de votre chaleur corporelle, mettez une boîte en carton près d’un radiateur et croyez moi il ne partagera plus JAMAIS votre couche. Le chat profite de vous sans vergogne, il vous maintient volontairement dans un état émotionnel dans lequel vous pensez à tort qu’il vous aime, tout ça pour vous tenir dans votre rôle d’esclave au service de son bien-être personnel.

On a traité des gens de connards pour beaucoup moins que ça.

Un chat utilisant  la chaleur d'un enfant pour son confort personnel
Flagrant délit d’un chat utilisant la chaleur d’un enfant pour son confort personnel

2. Quand un chat montre son amour, ça reste chelou

Ne virons pas dans la paranoïa, un chat peut montrer de l’amour, y compris pour ses propriétés (dont vous). Enfin, de l’amour, parlons plutôt d’une absence de haine. En effet, un chat qui cligne des yeux lentement envoie le message qu’il n’y a pas de menace.

Voilà à quoi ça ressemble :

 Un chat disant : « Là tout de suite je ne te hais pas »

Bien chelou comme truc… Mais même dans cette situation apparemment pacifique, restez prudent. Si le chat vous regarde sans cligner des yeux, il est en train de vous montrer qu’il est le dominant et que vous feriez mieux de partir rapidement sous peine d’être attaqué; ce qu’il finira par faire, puisque c’est un connard incapable de contrôler ses pulsions.

Petite mise à jour de l'auteur :

3. Les chats sont de véritables dépravés sexuels

Polygamie, partouze, inceste, scatophilie. Le chat n’a aucune limite morale et aucun sens de la vertu ou du vice.

En milieu naturel et pendant la saison des amours, une bonne moyenne pour un chat est de 9 partenaires et 15 copulations par jour alors qu’une chatte peut aller jusqu’à 6 amants en quatre heures, avec 20 copulations par jour. A noter que l’accouplement dure entre 5 et 15 secondes, le chat, égoïste par nature, ne faisant aucun effort pour durer.

Le chat, ce pervers vicieux.
Le chat, ce pervers vicieux.

De plus les premier rapports sexuels du chat ont lieu dès son 5ème mois ce qui ramené à une vie humaine reviendrait à faire sa première fois à 3 ans, ce qui est dégueulasse.

C’est donc un bel euphémisme de dire qu’une seule journée dans la peau d’un chat ferait passer Sodome & Gomorrhe pour un couvent de bonne sœurs retraitées.

4. Si vous êtes seuls avec votre chat et que vous mourrez, il vous mangera immédiatement

C’est arrivé en Angleterre, en Provence, en Roumanie. Vous n’êtes pas obligés de cliquer pour lire ça, faîtes moi confiance. Vous avez beau avoir été le meilleur propriétaire, nourrissant et câlinant vos chats avec attention pendant des années, si vous mourrez, après 1 à 2 jours, vous n’êtes que la nourriture que vous n’avez pas pu leur donner depuis votre trépas.

Derrière ces beaux airs, se cache une future machine à tuer.
Il n’hésitera pas.

Alors que les chiens attendront plusieurs jours avant d’en arriver à ce genre d’extrémité, les chats, encouragés par leur absence de pitié, leur mépris de la vie humaine et leur sauvagerie vous croqueront au moindre petit creux.

5. Les chats tuent un très grand nombre d’animaux innocents et ce sans raisons aucunes

Le mépris pour la vie d’autrui des chats ne s’arrête pas aux humains puisque selon cette étude, chaque année aux USA, c’est près de 25 milliards d’animaux qui sont victimes du plaisir de tuer des chats. Car c’est bien par pur plaisir ou juste pour tuer le temps que les chats s’adonnent au massacre de petits animaux mignons et innocents. En effet le meurtre est partie intégrante de leur instinct le plus primaire, faisant d’eux, par nature, des êtres barbares génocidaires.

Le chat dans sa haine de tout ce qui vit n'a pas peur de s'attaquer à beaucoup plus gros que lui pour satisfaire sa soif de violence.
Le chat dans sa haine de tout ce qui vit n’a pas peur de s’attaquer à beaucoup plus gros que lui pour satisfaire sa soif de violence.

6. Les chats aiment se la péter en vous montrant qu’ils sont meilleurs que vous

Pourquoi les chats ramènent-ils des animaux morts à leur propriétaire ? On pourrait penser qu’il s’agit du paroxysme de la démonstration de leur mépris pour la vie ou encore qu’il s’agit d’un message type « tu es le prochain, mec ».

Pourtant c’est encore plus vicieux que ça.

En vous amenant cette souris morte, le chat ne vous fait pas un cadeau, il veut vous montrer que vous ne seriez pas capable de la chasser vous même. Sans que vous n’ayez rien demandé, il vient vous crier à la gueule, « je sais le faire et toi non », comme ça. Un vrai petit con.

7. Les ronronnements et les miaulements des chats relèvent d’un haut niveau de manipulation

Un chat, c’est mignon, un chat qui miaule, c’est très mignon, un chat qui ronronne, difficile de ne pas s’attendrir immédiatement comme une boule de guimauve.

Le chat le sait et il compte bien utiliser ce pouvoir pour obtenir tout ce qu’il veut de vous. Comprenez bien d’abord que le miaulement n’est quasiment pas utilisé par les chats pour communiquer entre eux, pour cela ils préfèrent utiliser des moyens plus civilisés, du genre pisser partout ou crier comme des bébés qu’on égorge.

Le miaulement est donc bel et bien un moyen de communication dédié à l’humain. De plus le timbre aigu du miaulement est pensé à la base pour imiter le pleur du bébé humain et ainsi engendrer chez nous une réaction instinctive de protection.

Parfois le chat va plus loin dans son machiavélisme et va associer un son de haute fréquence très proche du miaulement pendant qu’il ronronne faisant ainsi une espèce de combo exploitant des millénaires d’acquis comportementaux humains, nous laissant très peu de chance d’être indifférent.

Ils nous ont étudiés, ont repéré nos faiblesses et ils les utilisent pour nous contrôler.

Les chats étudient notre comportement dès notre naissance afin d'apprendre à nous manipuler.
Les chats étudient notre comportement dès notre naissance afin d’apprendre à nous manipuler.

8. Les chats sont des feignasses et des assistés, bref des losers

Le chat n’en branle pas une, il dort entre 15 à 18 heures par jour, ce qui est beaucoup.

Pour vous montrer, c’est comme si vous vous couchiez tous les jours à 23h et que vous vous leviez entre 14 et 17 heures dans l’après-midi. De plus la moitié de son temps éveillé est dépensé en se léchant, mais nous reviendrons sur ce sujet précis.

Le peu de temps éveillé pourrait être utilisé afin d’effectuer des activités productives et pourtant, alors que le chat est parfaitement capable d’indépendance, de se nourrir tout seul en chassant, il préfère manipuler un humain afin de se faire donner à manger.

Alors que nous galérons tous à faire des études et à trouver du taf, le chat choisit délibérément de ne rien faire, comme le sale enfoiré d’égoïste qu’il est.

Pendant que vous vous tuez au travail, le chat profite de son statut d'assisté.
Pendant que vous vous tuez au taf, le chat profite de son statut d’assisté.

9. Le chat passe son temps à se laver pour enlever votre odeur, parce qu’il vous hait

On a tous l’expérience d’avoir eu un(e) cop(a)in(e) avec un parfum que l’on adorait, l’odeur s’associe avec la personne et on ne s’en lasse pas. C’est normal, puisque l’odorat est un sens qui s’associe très facilement avec les émotions et les souvenirs (la fameuse madeleine de Proust).

Et maintenant, est-ce que vous savez pourquoi les chats passent leur temps à se lécher ? C’est entre autres pour se débarrasser des odeurs étrangères et plus précisément de la votre. Votre chat n’aime pas votre odeur, parce qu’il vous hait.

Les chats, d'ordinaire solitaires, peuvent aller jusqu'à s'entraider et s'unir dans leur haine contre vous.
Les chats, d’ordinaire solitaires, peuvent aller jusqu’à s’entraider et s’unir dans leur haine contre vous.

10. A la base, vous aimez les chats à cause d’un parasite dans votre cerveau

Vous devez savoir que des millions de parasites se servent de votre corps pour survivre et dans la majorité des cas, il n’y a aucun effet sur vous.

Mais laissez-moi vous parler de Toxoplasma gondii, un protozoaire qui parasite les cellules de votre cerveau. Ce parasite qui est présent dans le cerveau de 50% de la population mondiale, ne peut se reproduire que dans les tubes digestifs des chats et comme vous et moi, il veut tout le temps se reproduire.

Par conséquent il va tout faire pour réussir à « entrer dans un chat ». Pour ce faire, il a développé une technique littéralement incroyable : il supprime la peur des chats. L’étude de souris atteintes par ce parasite a montré que dès lors qu’elles étaient infectées, elles perdaient leur instinct de peur des chats. Pire encore, les souris devenaient attirées par l’urine de chat.

Cette modification du comportement augmente donc les chances pour la souris de se faire manger par le chat, ce qui ravit notre ami Toxoplasma gondii. Il se pourrait donc que ce parasite ait le même effet sur nous, nous forçant chimiquement à plus aimer les chats, dans l’espoir que les chats nous mangent (ce qui a fondamentalement, certes, peu de chances d’arriver mais ça, Toxoplasma gondii ne le sait pas).

Ici un flagrant délit de chat utilisant son apparence mignonne pour utiliser ce qu'il veut.
Vous trouvez ça mignon juste parce qu’au fond de votre cerveau, un parasite rêve que ce chat vous bouffe

Maintenant vous savez

J’espère que désormais vous saurez reconnaître les subterfuges des chats que vous croiserez et que vous saurez éviter de vous faire manipuler. Pour terminer j’aimerais vous rappeler qu’Hitler détestait et avait peur des chats. Et si l’être le plus diabolique que cette terre ait jamais porté était effrayé par quelque chose, je n’ose même pas imaginer le pouvoir de cette chose.

*Ceci n’était pas un message du CCC

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à lire nos Oscars des animaux chelous ;) 

Crédits photo : Stuffpoint.com, BuzzFeed: best cat pictures

Traduction (très) libre de 12 reasons why cats suck, d’Elite Daily 

SOURCE Elite Daily
Passionné par la musique, le cinéma, la culture web et tout ce qui est intéressant. J'ai aussi créé le site slyberry.tv qui vous permet de regarder plein de vidéos sans vous casser la tête à chercher ce que vous voulez voir.

91 Commentaires

  1. Eh ba, tu as une sacrée haine envers les chats dis moi ! Tout dépend de comment on a envie d’interpréter chaque geste. C’est très facile de tourner ça en faveur du discours que l’on veut. Tu mentionnes la science, mais les scientifiques ont d’ores et déjà prouvé que les animaux ont des émotions, et n’agissent pas toujours par instinct, y compris les chats ! Même si je le reconnais, ils sont et resteront des animaux très instinctifs et très territoriaux. En tout cas j’ai pas eu les mêmes chats que toi :P

    • Pour la forme, c’est de l’humour purement et simplement ! Employer des expressions comme « parce qu’il vous hait » ou « il en a rien à foutre de vous » montre clairement que ce n’est pas un article qui se veut sérieux. Et pourtant, je vous invite à consulter les sources scientifiques … Et il s’avère que dans le fond, ce qui est dit n’est pas totalement idiot …. (Si vous trouvez cela TOTALEMENT idiot, c’est peut être que TOXOPLASMA GONDII vous a totalement dominé ! :D

    • Quand on ne sait pas ce que veut dire le mot schizophrénie, on évite de l’employer… Profitez-en pour ouvrir un dico et regarder aussi la définition de « second degré »

  2. Merci Monsieur Laugier. Je découvre ce que je pressentais grâce à vos écrits. Je vous dois tout. Mais simplement, donnez moi une technique pour lui botter le cul, à ce fils de pute. A vous lire. Bien cordialement.

  3. Très drôle, cet article !
    Sérieux, il y a des gens qui n’ont aucune humour et prennent tout au premier degré??? (si j’en crois certaines réactions) Hilarant….

  4. Pour pouvoir insulter autant de fois les chats comme cela est écrit il faut avoir une haine sans merci avec les félins, à savoir que sur cette terre l’être humain n’est pas mieux que le chat pour tuer autant et d’avoir autant de couillons qui touchent des allocations sans avoir travailler, que certain ce casse le derrière pour payer les impôts et donner à se qui foute rien, alors avant d’étudier un chat qui fait partie du règne animal, penche-toi aux nombreux assassins, de violeurs et de pourris humains qu’il y a et savoir pourquoi l’être humain se comporte ainsi, que de perdre ton temps à savoir comment un animal doit se comporter !!!

  5. Point de vue interessant, bien ecris mais c est vraiment dommage l utilisation de devoir utiliser des mots genre  » faire foutre » sale enculé », ca fait perdre beaucoup « d importance » de qualité au contenu.

    • Je suis à moitié d’accord. Les expressions employées rappelles que c’est de l’humour, et à prendre un peu au second degrés. Je dis « un peu », car dans le fond l’auteur de cette article a tout à fait raison, et utilise des sources scientifiques vraiment intéressantes ! Je pense notamment à Toxoplasma gondii !

      • Pour le parasite, j’ai un doute: j’étais déjà très atteinte par la maladie de l’amour des chats avant d’être parasitée par le toxoplasme (dixit ma gynéco, et prouvé par mes analyses prénuptiales).
        J’adore ce texte: il est à mourir de rire…

  6. Sérieux y’en a qui ont pris ça au premier degré… Un truc de fous ! Cela dit j’ai trouvé ça plutôt amusant, merci pour avoir eu cette idée saugrenue :p

  7. Très drôle. Texte à prendre au 36e degré évidemment ;-)
    Très bonne adaptation d’articles parano-conspirationnistes que je trouve, pour le coup, moins drôle, vu le nombre de gens qui y adhèrent.
    On exploite bien les autres espèces animales. Pourquoi ils se priveraient de nous manipuler quand l’occasion se présente?

  8. j’ai bien rit !!!! et je sais maintenant que je suis gravement atteinte du Toxoplasma gondii, et que je ne chercherai en aucun cas à me soigner :)))))) maou !

  9. Merci pour cet article,j’en ai conclue apres moult reflection et par simple deduction au vue des nombreuses preuves cites que je devais manger mon chat avant qu’il ne me mange :-)

  10. vraiment débile désolé c’est certes du second degré mais le problème c’est que ceux qui ont écrit cette article n’ont pas pensé à tous les demeuré qui vont le prendre au sérieux et allez massacrer des chats

  11. Même à prendre au second degré, ça ne m’a même pas déclenché l’once d’un sourire. J’ai tout de même lu et relu pour essayer de comprendre pourquoi ça ne me faisait pas rire…Peut-être la manière dont c’est écrit? Trop agressif, trop insultant, que l’humour s’en perd complètement, à se demander si ce n’est pas l’auteur de l’article le véritable enfoiré. Cet article aurait pu être écrit beaucoup plus finement, de manière beaucoup plus amusante.

  12. D’accord, mon chat m’exploite, je le reconnais.
    Mais sur une toute petite échelle… Que devrait-on dire alors d’AUCHAN (par exemple) qui a encaissé 120 millions d’euros de CICE (crédit impôt compétitivité aux entreprises – soi-disant pour lutter contre le chômage !) et qui va quand même supprimer 300 emplois ?
    En tant que contribuable, Auchan m’est profondément nuisible car il me coûte nettement plus cher que mon chat, ne me rapporte aucun avantage, et en plus crée des chômeurs. Mon chat, lui, ne commet aucun de ces méfaits. Donc s’il faut détruire l’un de ces deux exploiteurs, je sais lequel je choisirai.

    • Vous avez totalement raison d’épargner votre chat. Pour Auchan c’est aussi exact, bien que l’info date de janvier. C’est le problème quand on met en place des mesures qui concernent de nombreux employés et qui n’ont pas le même impact sur les structures moyennes qui en ont besoin et les très grands groupes qui peuvent s’en passer. Pourquoi en voulez-vous à Auchan en particulier ? Rappelez-vous aussi que l’argent du CICE va bénéficier aux partenaires d’Auchan, comme les producteurs, ce qui est plutôt sympa ;)

  13. Écrit le alors ! Fais nous rêver !! :D
    Ce mec est un génie. Tu vas jusqu’à insinuer que cette homme est un enfoiré car trop insultant. L’hôpital se moque de la charité !
    Il y a différents types d’écriture, la sienne en fais partie. Tu n’aimes pas t’en pis, donne ton opinion sur l’article d’accord mais le mec plus insultant dans l’histoire c’est toi ;)
    Les mots sont le pouvoir, apprend à te contrôler.. Tu en as trop dit

  14. Mince alors ! Je comprends mieux maintenant. J’ai toujours vu son petit air vicieux. Parcontre j’ai encore des interrogations sur son comportement : Pourquoi nous observe-t-il pendant la douche? Est ce parce qu’il réfléchit à un moyen de nous noyer ou peut etre attend il ce spectacle? Pourquoi lèche-t’il la barbe de son maître ? Et pourquoi cette adoration pour les boites de céréales dont il se sert de maison? Encore une enquête à élucider . Merci en tout cas pour ce merveilleux article.

  15. Tu mentionnes la science, mais les scientifiques ont déjà prouvé que les animaux ont des émotions, et n’agissent pas toujours par instinct,

  16. Hahaha ! Oui ils ont plein de défauts qu’on adore. Moi, je les adore, et je sais qu’ils n’ont rien à foutre de personne. C’est ça leur charme. Hahaha ! Mon chat me regarde bizarrement là, oulala !

  17. Amoureuse inconditionnelle des chats, j’ai trouvé votre texte trop trop drôle au point que j’en ai pleuré… de rire évidemment.
    Bravo, franchement bravo et merci pour cette « prose » vraiment formidable.

  18. 1. les chats se lavent même si vous ne les touchez pas, c’est parce qu’ils sont propres…
    2. a la fin de l’article il aurait dire que la partie avec Toxoplasma gondi c’est une blague… sinon beaucoup de monde va croire que c’est vrai… la majorite des femmes qui font le test pour Toxoplasma, même des femmes vétérinaires, sont negatifs pour la presence de ce parasite. C’est que les femmes qui le font, parce que son seul danger est d’affecter le foetus, sinon il est asimptomatique pour les humains. Apres, le chat excrete le parasite dans les fientes seulement au moment de son contamination, environ 2 semaines dans sa vie! Alors oui, le parasite affecte le cerveau, mais c’est le cerveau du foetus et, croyez moi, ca s’observe!

    • Bonjour,

      Vous avez tout à fait raison sur les dangers de toxoplasma gondii pour le foetus, néanmoins il ne s’agit pas d’une blague. Les effets décrits sur les rats sont avérés et la communauté scientifique a récemment remis en question « l’asymptomatisme » du parasite pour le cerveau humain(pour les sources, voir les liens dans l’article). Néanmoins il s’agit encore d’une extrapolation d’où l’usage du conditionnel dans l’article.

  19. Trop d’accord avec mugen… on rit autant à lire l’article qu’à lire les commentaires! J’aime les animaux, j’aime l’humour au 40ème degré et je n’aime pas les gens chiants. Personnellement mon chat s’appelle Maître Yoda le-Petit-Connard et ça lui va très bien…

  20. Le toxoplasme n’est pas asymptomatique chez tous les humains. Un sujet immuno-deprimé ne sera pas asymptomatique. Le test n’est pas uniquement pertinent sur la femme enceinte. Et les gens croient tellement de trucs toutes façons… peu importe…

  21. Quand on lit les commentaires, on se demande VRAIMENT si les gens sont « normaux »!
    Je n’ai jamais tant ri qu’en lisant cet article! Peut être parce que j’ai des chats, que je les adore et que je sais à quel point ils me haïssent!!!
    Ne changez pas, mes amis les chats! Et bravo à l’auteur qui a si bien su interpréter vos mimiques!
    Les photos aussi sont impayables…

  22. Hilarant! Surtout en fait, je pense quand on a un chat que l’on adore et auquel on est totalement dévoué. J’ai toujours pensé que dans la grande histoire de l’évolution, l’espèce féline est bien plus futée que l’espèce humaine. Elle a profité de tout ce qu’on produit pour se développer, elle vient de vaincre les chiens, sans avoir rien d’autres à faire qu’être.

  23. Ouai tres drole et ben ces CONNARD de chats ressemble a s’y méprendre a ces CONNARD d’être humain qui veulent tout controlé qui baise et ce reproduise sans limite qui tue des annimaux pour que ça finnisse a la poubelle, qui détruise la terre ce massacrent entre eux et j’en passe… alors c quoi le probleme?? A oui l’humain n’accepte pas d’etre l’esclave d’un être qu’il croyer a ses ordres et en ça possession… pitoyable… sa m’a pas fait rire du tout.. le chat en a très certainement rien a foutre de notre amour et je le comprend car si il a la faculté d’annalysé l’humain c’est lui qui doit mourir de rire. Mais bon c’est plus facile de s’attaquer a un etre sans defense que ce remettre en question en tant qu’Humain..

    • De tous ceux qui manquent cruellement d’humour (et d’intelligence ?) je crois que ton commentaire est le plus crétin !
      Quand ton chat te dévorera c’est pas avec ton cerveau qu’il s’étouffera !!!
      Sinon, mon chat et moi on a bien ri !

      • Je ne sais pas s’il faut répondre autre chose à ces abrutis que : « relisez, je vous en prie. Formez-vous, bordel ! »

    • Je pense aussi a ces connards d’humains qui n’ont pas d’humour.

      D’ailleurs ma minette viens de me dire la même chose et elle a bien ri de cet article x)

  24. j’adore, j’approuve a 100% mais je ne pourrais jamais me séparer de mon chat, pasqu’un groooooooooooooooos parasite dans mon cerveau me dit de lui faire des papouilles des calins, de le nourrir, et de le laisser me manipuler pour m’embeter, surtout quand je travail sur mon ordi.

  25. Ahahaha …. excellent !! … j’ai quand même tenu mon chat éloigné de l’écran de mon ordi en lisant l’article ….. on ne sait jamais …. qu’il cherche à se venger !! ?

  26. J’adore les chats dans mon assiette car déjà mangé en Asie et pour les outré(e)s, vous ne mangez pas du lapin aussi par hasard ! Ceci dit, article trop top et génialissime ☺
    Mais au lire de certains commentaires, il y en a qui doivent avoir une vie bien triste pour tout prendre au 1er degré :p

    • Ouais enfin dire que vous aimez les chats dans votre assiette et que vous en avez mangé en Asie … vous le saviez au moins? oui sûrement, clamer que vous aimez les chats dans votre assiette, on devine quel genre d’individu vous êtes. Comme je suis végétarien je me permets de la ramener pour votre info.

  27. Bonjour,
    Je suis assez partagée sur ce type d’article: certes, c’est amusant. très amusant.
    Néanmoins il véhicule un message négatif sur les chats qui peut influencer les lecteurs, parfois inconsciemment.
    Cela marche comme pour les plaisanteries racistes ou sexistes: c’est drôle mais, de facto, cela entretient le sexisme et le racisme.
    D’ailleurs, quand on lit les commentaires, on observe des « il y a du vrai là-dedans », qui démontrent ce que je viens de dire.
    En outre, dès qu’un commentateur tente de rétablir la vérité (à savoir que les animaux, tels que les chats, peuvent éprouver de l’affection), il se fait moquer de lui, on lui reproche de ne pas avoir d’humour. Le résultat, c’est qu’après la lecture de votre article, beaucoup de gens vont douter de l’affection de leur chat. Et cela, je le regrette profondément.

  28. En effet à la la lecture du titre on a compris que c’est de l’humour. Mais faites lire ça à des abrutis ou à des gens qui détestent les chats, là ce n’est plus de l’humour m!ais de l’intox. Ils vont gober ça et cela va même les flatter pour leur côté sadique. J’ai remarqué en effet que la plupart des gens qui haïssent les chats sont des gens sadiques, ou ceux qui les détestent c’est selon le degré en fait. Tandis que ceux qui les craignent ou en ont une phobie (c’est assez curieux pour moi) il faut les comprendre et les aider en prouvant que le chat est un allié et un adorable compagnon indépendant, très utile de plus. Non, franchement en lisant j’ai trouvé des passages marrant mais pas au point de s’esclaffer, peut-être parce que les chats me fascinent et que j’en suis dingue! Rrrr….

  29. Faut être un mouton pour ne pas aimer l’humour ? Je croyais que c’était le contraire, car seul les imbéciles adorent l’humour à l’excès… Rigoler jusqu’à ressembler à un attardé mental, puis soudain, moi qui vous le rappelle, vous forçant à devenir sérieux et arrogant, comme la plupart de vos maitres, ceux qui vous manipulent et vous voient tel des insectes insignifiants, ne vivant que pour vivre…

  30. En lisant cet article fort intéressant, j’ai décidé de me rebeller face à mon chat. Je l’ai attaqué par surprise mais au final il a gagné. Du coup c’est lui le boss de la maison